vendredi 28 décembre 2012

Enfin + de pouvoirs pour les pages sur Google+

Ca y est, les pages sur Google+ peuvent interagir avec les utilisateurs qui ne les "cerclent" pas. Grosse avancée vers quelque chose de plus interactif et engageant, cette nouveauté ne manque pas de soulever des interrogations pour certains utilisateurs. Voyons donc ce qui se passe.

Social Media pick-up line

"Je vais me faire spammer !"

Nope. Les gestionnaires de pages peuvent essayer, ils ne gagneront qu'un report pour spam et se feront supprimer leur page assez rapidement. D'autre part, s'ils voulaient spammer avant, ils ne se gênaient pas pour le faire depuis leur profil (qui finissait également assez rapidement à la poubelle). Le ménage va se faire naturellement ! Ceux qui abusent de leurs nouveaux pouvoirs ne pourront s'en prend qu'à eux-même, une fois leur page supprimée... ou à leur Community Manager censé connaitre son boulot et donc sa plateforme.

"Mais alors à quoi ça sert ?"

C'est très simple Bobby, tu vois, Google+ est une plateforme taillée sur mesure pour encourager les marques sur la voie "Sociale" et interactive et ce, depuis le début. Ce qui est assez clair sur Google+, c'est que si tu arrives dessus avec une approche purement marketing, un objectif de vente ou une stratégie en mode "je balance mon flux RSS", il ne se passera rien. Non, rien. Or, en permettant aux marques de pouvoir "+1" ou laisser un commentaire sur la publication de quelqu'un qui ne les a pas dans ses cercles, Google offre aux pages la possibilité de répondre à un client mécontent sur son post d'origine, lui montrer qu'elle est à l'écoute, et tenter de résoudre son problème. Elle peut encore "+1" des commentaires ou des posts sympas de clients tout à fait ravis et les remercier directement !

"Donc la conclusion c'est..."

Exactement Bobby. C'est cool.